Appui à la mise en place d’un système d’information céréalier de prévision des récoltes et d’alerte précoce

Tunis, Gouvernorat de Tunis, Tunisie
210 000, 00 Projet terminé

Type de projet

  • Jumelages

Thématiques

  • Politiques publiques agricoles

Partenaires

  • Ministère de l'Agriculture
  • Agence de Services et de Paiement
  • CIRAD

Dates et montants

Date début du projet :

01 février 2012

Date fin du projet :

01 octobre 2012

Montant global du projet :

210 000, 00 €

  • Amélioration des compétences dans le domaine des statistiques agricoles avec la mise en oeuvre de procédures de collecte et de traitement de données de terrain.
  • Amélioration des compétences dans le domaine du traitement d’images satellites et du contrôle qualité.
  • Mise en place d’un système d’information pour le suivi des campagnes céréalières et la prévision des récoltes par télédétection.

Bénéficiaire(s)

Centre National de Cartographie et de Télédétection et le Ministère Tunisien de l'Agriculture (direction des études et du développement agricole)

Informations complémentaires (long terme)

En Tunisie, la production céréalière connait de fortes variations d’une année sur l’autre. Améliorer l’estimation des productions et les prévisions dans ce secteur est de ce fait un enjeu important pour élaborer, adapter et conduire de nouvelles politiques publiques agricoles en Tunisie. Pour appuyer les services des statistiques agricoles et moderniser les méthodes et les outils actuellement utilisés, un projet de jumelage court (8 mois) a été conduit au Centre National de Cartographie et Télédétection en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture Tunisien. Afin d’assurer la complémentarité entre les processus traditionnels de statistiques agricoles et les traitements d’images satellites, un cadre conceptuel a été élaboré par l’ensemble des partenaires. Ce cadre permet de situer les actions menées au cours du jumelage et de mettre en évidence les interactions et les bénéfices mutuels pour le Ministère de l’Agriculture et le CNCT. A partir du diagnostic et grâce aux apports des activités sur la stratification, le plan de sondage et le choix des images, une méthodologie d’estimations des surfaces a été définie : dispositif statistique, collecte des données sur le terrain et estimateurs de régression. Le choix d’un site pilote a permis de : • décliner toutes les phases opérationnelles depuis l’élaboration de plans de sondages et les procédures d’observations sur le terrain jusqu’à l’organisation d’un chantier de traitements d’images satellites (ortho-rectifications, mosaïques, classifications) et effectuer des estimations des surfaces céréalières avec des intervalles de confiance. • mettre en place des formations spécifiques à partir de cet exemple concret, adaptées aux besoins des institutions tunisiennes partenaires et aux particularités de l’agriculture tunisienne. Développé à partir de solutions ‘open source’, comme GeoServer et PostGis, le Système d’Information céréalier est alimenté par les données numériques, intégrées automatiquement tout au long de la chaine de traitement des images, et par les données des statistiques agricoles. L’opérationnalité et les fonctionnalités du système ont été testées sur le gouvernorat de Siliana. Plaquette de présentation du projet