Projet PRIMEA : Visite d’études en France pour une délégation tunisienne pour discuter du future partenariat

Après la visite d’une équipe d’experts d’ADECIA en Tunisie, c’est au tour de nos collègues tunisiens de se rendre en France pour une visite d’étude sur la thématique du soutien aux investissements agricoles.

Cet accueil intervient dans la cadre du lancement d’une coopération de plusieurs années, dont l’objet sera l’appui des autorités tunisiennes dans la rénovation de leur propre dispositif d’accompagnement des agriculteurs qui souhaitent se moderniser : le programme PRIMEA, soutenu par l’Agence française de développement (AFD).

Des représentants du Ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche tunisien (MARHP), du Ministère du développement des investissements et de la coopération international (MDICI) ainsi que l’Agence pour la promotion des investissements agricoles (APIA) ont ainsi pu rencontrer des collègues du MAA, de l’ASP ou de FranceAgriMer intervenant sur les aides du PCAE ou aux Jeunes Agriculteurs, notamment.

Un déplacement en Bretagne leur a également permis de rencontrer le Conseil régional de Bretagne, autorité de gestion du FEADER, ainsi que la DRAAF Bretagne, pour échanger sur la mise en œuvre décentralisée de ces dispositifs.

La Chambre d’agriculture de Bretagne leur avait par ailleurs organisé une visite chez un JA récemment installé en production de bovins à l’engraissement, afin de leur montrer le rôle des partenaires professionnels dans la construction des dispositifs d’aide.

La suite ? Une convention entre le MAA et le MARHP devrait bientôt être signée, pour un nouveau partenariat qui permettra de poursuivre l’histoire des échanges, nombreux, entre la France et la Tunisie sur le développement agricole.