Nouveau jumelage en Turquie: « Conditionnalité des aides agricoles »

La Turquie a sélectionné le consortium Pays-Bas – France – Estonie pour un jumelage visant un appui institutionnel au Ministère en charge de l’Agriculture turque. L’objectif général du projet est d’établir un ensemble de règles qui soumettra le versement de certaines aides agricoles aux agriculteurs turques au respect d’exigences de base en matière d’environnement, de bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE), de santé (santé publique, santé des animaux, santé des végétaux) et de protection animale.

La conditionnalité, mise en place depuis 2005 en France, garantira une agriculture turque plus durable et favorisera ainsi une meilleure acceptation de la politique agricole par l’ensemble des citoyens. Il s’agit d’une exigence communautaire européenne prévu dans la politique agricole commune (PAC). Dans la phase de pré-adhésion avec l’Union Européenne dans laquelle la Turquie s’est engagée, les résultats de ce projet de jumelage participera au rapprochement législatif en cours entre les deux partenaires.

Ce jumelage sera piloté pour la partie française par Georges-Pierre Malpel  (MAAF/CGAAER). Une quinzaine d’experts court-terme sera mobilisée par le MAAF (DGPE, DGAL, DRAAF, DDT, CGAAER), l’ASP et l’APCA.

Le démarrage du projet est prévu en Décembre 2016 pour une durée de 1 an et est doté d’un budget de 1 M € (financement Union européenne / Fonds IPA). Ce projet viendra amplifier la coopération technique franco-turque en cours dans le domaine agricole: IPARD, Développement territorial, Signes d’Identification Origine et de Qualité, Pêche, Conseil agricole

Pour plus d’informations : 

Alice Wanneroy (Alice.Wanneroy (@) agriculture.gouv.fr)

Georges-Pierre Malpel (georges-pierre.malpel (@) agriculture.gouv.fr)