De Lviv à Kiev, développement des politiques liées aux signes de qualité en Ukraine

L’Ambassade de France en Ukraine, avec l’appui d’Adecia, a mis en œuvre dès l’été 2016 un programme de coopération franco-ukrainien d’inventaire du patrimoine alimentaire de la région de Lviv. L’enjeu de ce programme, cofinancé via des enveloppes budgétaires du MAEDI et du MAA, était d’évaluer le potentiel de développement des signes de qualité liés à l’origine dans cette province de l’ouest de l’Ukraine.

Ce travail a permis de faire émerger plusieurs produits réunissant toutes les conditions pour obtenir à terme la dénomination d’Indication Géographique (IG), notamment le fromage Brindza, le miel des Carpates et le Haricot blanc Yashko.

L’expertise publique française s’est rassemblée à Lviv en décembre dernier afin de présenter aux autorités régionales et aux partenaires du consortium lauréat du programme d’Assistance Technique « Support to the development of a geographical indications system » (ndlr : le cabinet DMI Associates (Fr), G.F.A. (All)) les méthodes et résultats obtenus sur ces produits agricoles.

Les municipalités et autorités régionales de Lviv sont très attentives à la dynamique mise en place et ont choisi de mettre en œuvre des modalités d’accompagnement pour ces producteurs qui s’engagent pour la qualité de leur production et la valorisation de leurs terroirs. Une première victoire pour la reconnaissance des produits et producteurs locaux.

Il devient nécessaire que les dynamiques locales se développent sur l’ensemble du territoire, en parallèle d’une structuration nationale sur la question des IGs. Cela suppose la création de structures d’appui et de contrôle efficaces de la part des institutions ukrainiennes. 

L’enjeu est donc aujourd’hui de pouvoir capitaliser sur ces premiers résultats et de réfléchir à leur appropriation et déclinaison dans les autres régions ukrainiennes afin de transformer la question des IGs en politique agricole de niveau national.