Clap de fin pour le jumelage entre l’ONSSA Marocain, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation français et le Bundesinstitut für Risikobewertung (BVL) Allemand (Institut fédéral allemand d’évaluation des risques)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rabat a accueilli les 16 et 17 mai dernier le séminaire de clôture du jumelage portant sur le «Contrôle des produits phytopharmaceutiques, des fertilisants et supports de culture au Maroc »  mis en œuvre par Adecia pour le compte du MAA en partenariat avec nos homologues Allemands du BVL.

Le jumelage, démarré en mars 2015 avait pour objectif général de mettre à disposition des agriculteurs des produits phytopharmaceutiques et des fertilisants efficaces et d’éviter les risques inacceptables pour la santé de l’Homme, des animaux et pour l’environnement. Il s’est appuyé pour cela sur des objectifs spécifiques : renforcement institutionnel et renforcement de capacités des structures chargées de l’autorisation de mise en marché et du contrôle des produits phytopharmaceutiques et des fertilisants.

Le jumelage en chiffre :

  • 26,5 mois de coopération
  • Un budget à hauteur de 1,200,000 €
  • 66 missions d’expertises d’une semaine à un ou deux experts
  • 400 journées d’experts au Maroc (experts de la DGAL, de l’ANSES et de RITTMO essentiellement)
  • 13 visites d’étude en France ou Allemagne repartie sur 16 semaines
  • 167 jours d’implication des cadres ONSSA